Critérium Jurassien avec Sven Zürcher : un rallye en demi-teinte

Le troisième rallye pour le duo Zürcher/Rebsamen, suite au Suran (F) et le RIV (inachevé pour presque rien), s’est déroulé les 22-23 avril 2016 dans le canton du Jura. La journée du vendredi a été simplement parfaite. Entre le shakedown 1.0 réalisé sur le circuit de Lignières une semaine auparavant, et le shakedown officiel (qui s’est transformé en shakedown privé, étant les derniers sur place) où les passages ont pu être nombreux, un bon rythme a pu être pris dès la 1ère spéciale.

 

 

La première étape finira par une surprise. En raison des difficultés de nos adversaires directs, notre petite Fiesta pointe en tête de la catégorie R1, ce qui n’est pas rien !

 

Il ne faut cependant pas oublier qu’en rallye, rien n’est acquis avant la ligne d’arrivée, et qu’un Critérium jurassien est relativement long. La chance a aussi fini par tourner… . Après une très courte nuit de sommeil, reprise de la course sous la pluie, avec l’ES 4 Saignelégier  - Le Pré Petitjean, où un excès de confiance se traduira par un petit détour dans un pâturage, finalement presque amusant et sans conséquence ! Un bon feeling avec de bonnes sensations s’étaient installés, y compris dans la très redoutée ES 6 Villars – Réclère (28.2 km). L’inexpérience dans les conditions météo extrêmes nous a malheureusement poussé à la faute, avec un freinage trop tardif. Bilan : trapèze et biellette de direction pliés, rendant la voiture potentiellement piégeuse à grande vitesse et sur sol bosselé. Les difficultés s’enchaînent dans la Super-spéciale de Delémont, où une crevaison (la 2e) nous fait prendre beaucoup de temps, sans compter la pénalité infligée en raison du retard du pointage à la sortie de cette ES 7. Avec le retard accumulé, la motivation en prend aussi un coup. Ainsi, nous décidons de modérer notre vitesse, afin de rejoindre le podium final.

En résumé, le Critérium Jurassien 2016, c’est : 2 journées de course, 2 crevaisons, 2 petites sorties de route, mais aussi la 2e place de la catégorie R1.

 

Et surtout la saison continue avec : 2 copilotes, 2 rallyes en France, 2 rallyes en Suisse, et pourquoi pas, 2 voitures ?

 

A très bientôt sur les routes du Rallye de Bourgogne – Côte Chalonnaise !

Écrire commentaire

Commentaires : 0