Pilotes Scud', pas que des rallymen, mais aussi des pistards !

Championnat VdeV pour Christophe Hurni et Caryl Fritsché

Circuit Paul Ricard
Circuit Paul Ricard

Le plateau de Challenge Monoplace VdeV rassemble une quarantaine de pilotes en Formule Renault 2.0 et se révèle cette année d’une rare intensité.

 

Le week-end dernier a été très animé avec une première victoire de la saison pour Christophe Hurni sur le circuit Paul Ricard. Début prometteur également pour Caryl qui débute dans ce milieu. Le niveau augmente à mesure que le championnat avance et il devient de plus en plus intéressant.

 

Pour tous ceux qui désirent découvrir davantage le challenge VdeV, rendez-vous sur le site : http://www.vdev.fr 

 

Et voici le compte-rendu de nos talentueux pilotes de monoplaces : 

Christophe Hurni

J’ai réussi à remporter la 2ème course du meeting et je réalise une bonne 2ème place lors de la dernière compétition au programme. Je regrette juste de m’être fait harponner lors de la première des trois courses programmées. Je réalise une bonne opération malgré tout en reprenant quelques points à l’italien Pietro Peccinini en tête du classement Gentleman Drivers.

 

Nous étions 32 au départ de cette 3ème manche dont 19 pilotes dans la catégorie Gentleman Drivers. Les pilotes roulent beaucoup et le niveau général est élevé. Je suis satisfait de mon classement actuel qui est plutôt flatteur (8ème du général sur 46 pilotes et 2ème Gentleman Drivers sur 26 pilotes classés). Je garde pour objectif d’améliorer mon bon résultat de 2015 (une 2ème place au finale) et de remporter ma catégorie. 

 

Des ennuis électriques sur ma formule ont perturbé le début de ma saison. Je crois que nous avons enfin trouvé et résolu le problème. Je vais dès la prochaine manche début juillet pouvoir me concentrer à 100% sur le pilotage pour combler les 25 points de retard sur le leader.

Christophe
Christophe
Caryl
Caryl

Caryl Fristché

Pour mes débuts en monoplace, j'ai eu le privilège d'aller sur le circuit du Paul-Ricard faire une manche du championnat V de V.  Ce fut un début de week-end tonitruant, car j'ai fais la pôle position dans ma catégorie (B, formules Renault d'avant 2010).

 

Première course samedi midi: j'entame cette première manche avec pas mal d'appréhension, car je ne suis pas très à l'aise pour les départs arrêtés.  Au moment de l'extinction des feux, ce qui devait arriver, arriva... je cale . De ma vingtième place (sur 31) sur la grille, je vois passer toutes les voitures. Je repars en queue de peloton et après quelques dépassements épiques,  je termine à la vingtième position et premier de ma catégorie. 

 

Le lendemain matin, la deuxième course débute à 9h. Cette fois, je ne cale pas au départ, mais je me fais dépasser par au moins 3 voitures... aie aie aie c'est pas encore ça... Après 3 contours, je réussis à passer un concurrent et avant la fin du premier tour, j'en dépasse deux autres. Le championnat V de V oblige les pilotes à utiliser un unique train de pneu pour les trois courses. Ayant peur de trop user mes pneus, je décide de ne pas forcer.

Je termine ainsi 19ème et .... premier de ma catégorie !

 

Dernière course à 16h, je pars 19ème sur la grille. Mon départ étant toujours aussi lamentable (même si je ne cale pas), je perds tout de suite 5 places. Les mécanos ont réglé la voiture un peu différemment et je me sens tout de suite plus à l'aise au volant. J'entame ainsi une remontée du tonnerre de feu   pour finir en 13ème position au scratch sur 27 et premier de la catégorie B. Bon, je dois tout de même avouer que nous n'étions que 4 pilotes dans cette catégorie...

 

Le bilan est très positif pour ma première expérience en sport mécanique, espérons que cela continuera ainsi.

 

Pour terminer, je voudrais dire un grand merci à toute l'équipe de Sports Promotion ainsi qu'à mes coéquipiers qui n'ont pas été avares en conseils.


 

Rendez-vous début juillet pour la 4ème manche du VdeV sur le circuit Espagnole de Motorland Aragon.

Écrire commentaire

Commentaires : 0